Navigation – Plan du site
Réflexions collectives sur l'histoire sociale

La démarche comparative en histoire sociale

Table-ronde franco-allemande. Merseburg, 5-6-7 mai 1994
Hinnerk Bruhns et Hartmut Kaelble

Texte intégral

1Organisée par le Centre de recherches historiques, le Centre Pierre Léon, l'Arbeitstelle für vergleichende Gesellschaftsgeschichte der Humboldt-Universität zu Berlin et l'Institut für Geschichtswissenschaften der Universität Halle.

2L'expérience des cinq tables rondes franco-allemandes précédentes :

  • Itinéraires sociaux et professionnels dans l'entreprise

  • La bourgeoisie en France et en Allemagne au xixe siècle

  • Histoire des politiques sociales en France et en Allemagne

  • Le monde des bureaux en France et en Allemagne aux xixe et xxe siècles

  • Stratégies patronales et marché du travail

organisées entre 1987 et 1992, a amené le comité d'organisation à placer au centre de la sixième rencontre une réflexion approfondie sur la pratique de l'histoire comparée en Allemagne et en France aujourd'hui. Les débats ne devront pas s'engager à partir d'exposés à caractère théorique mais, au contraire, à partir d'exemples concrets et à partir d'analyses de la pratique de la recherche.

3Les sujets proposés pourront concerner l'histoire sociale, économique, politique, culturelle ou intellectuelle des xixe ou xxe siècles. Il s'agira de présentations de travaux en cours ou récemment terminés. Comme d'habitude, les exposés seront réservés en principe à des historiens de la jeune génération, et la table ronde aura un caractère d'atelier. Des historiens et sociologues « confirmés » pour ne pas dire d'une génération plus ancienne, seront invités à préparer des commentaires.

4Engager une réflexion sur les concepts, la méthodologie et les théories de la démarche comparative en histoire sociale entre la France et l'Allemagne suppose que chaque auteur d'une communication observe, d'une part, sa propre façon de faire, sa pratique, et se situe, d'autre part, face aux traditions historiographiques et aux débats actuels sur l'histoire comparée. Sans vouloir établir une liste de « travaux majews » sur l'histoire comparée, nous rappelons ci-dessous quelques travaux récents qui faciliteront l'accès à la bibliographie. Les références fondamentales restent naturellement, pour l'Allemagne, les œuvres de Max Weber et de Otto Hintze, pour la France, essentiellement le texte de Marc Bloch Pour une histoire comparée des sociétés européennes (1928).

5Atsma, H et A. Burguière (eds), Marc Bloch aujourd'hui. Histoire comparée et sciences sociates, Paris : Editions de l'EHESS, 1990.

6Rossi, Pietro (ed), La storia comparata. Approcci e prospettive, Milano : Arnaldo Mondatore Editore, 1990.

7« La storia comparata » (textes de Haupt, Crossick et Kock), Passato e presente, 28 (1993).

8Passeron, J.-C., Le raisonnement sociologique : l'espace non-poppérien du raisonnement naturel, Paris : Nathan, 1991.

9D'Iribarne, Philippe, « Culture et effet sociétal », Revue française de sociologie, 32 (1991) 599-614.

10Maurice, Marc et J. J. Silvestre, « Analyse sociétale et cultures nationales. Réponse à Philippe d'Iribarne », Revue française de sociologie, 33 (1993) 75-86.

11PROGRAMME

Vendredi 6 mai 1994 :9 h. Ouverture de la table ronde Hinnerk BRUHNS et Heinz-Gerhart HAUPT
9 h 30. Introduction. Hinnerk BRUHNS (CNRS, Paris), Du bon usage de la comparaison en histoire.10 h. Prosopographie et études des élites
Christophe CHARLE (Paris I), Peut-on faire de la prosopographie comparée ? Le cas des professeurs de Paris et Berlin (lettres et sciences) vers 1870 – vers 1930.
Christophe DUHAMELLE (Strasbourg), L'attitude comparative dans une étude monographique : La chevalerie immédiate rhénane aux xviieet xviiisiècles.
Hervé JOLY, Le recrutement de l'élite industrielle en France sous l'Occupation et à la libération, comparé au recrutement de l'élite industrielle allemande dans la période du nazisme et de l'immédiat après-guerre.
Silvia MARZAGALLI (Florence), Les négociants de Bordeaux et de Hambourg à l'époque napoléonienne.
Pierre-Paul ZALIO (Marseille), Echec industriel et réussite sociale. L'industrie marseillaise des corps gras à travers la trajectoire sociale d'un groupe familial de la bourgeoisie.
14 h 30. Études des administrations et de l'étatElfi BENDIKAT (Berlin),Offentliche Nahverkehrspolitik in Paris und Berlin zwischen Privatwirtschaftlichkeit und sozialer Neuorientierung, 1890-1914.
Stefan LEINER (Saarbriicken), Wohnen und Wohnungsbaupolitik im deutsch-französisch-luxemburgischen Grenzraum (1850-1935). Sozialpolitische Strategien in einer multinationalen Kontaktzone.
Sandrine KOTT (Poitiers), L'apport d'un éclairage comparatiste pour l'étude des politiques sociales allemandes au xixe siècle.
Thierry NADEAU (CNRS, Lyon), L'élaboration du modèle de l'abattoir et sa mise en œuvre en France et en Allemagne, 1890-1914.

Samedi 7 mai 1994
9 h. Études des institutions et des pratiques et mouvements sociaux
Claire DE GALEMBERT (Paris/Berlin), Les réactions de l’Église catholique en France et en Allemagne face à l’établissement de minorités musulmanes.Franziska LOETZ (Heildelberg), « Medikalisierung » in Frankreich, Grobbritannien und Deutschland, 1750-1850 : Ansatze, Ergebnisse und Perspektiven der  Forschung.
Sabine RUDISCHHAUSER (Freiburg) et Bénédicte ZIMMERMANN (Paris), Placement et logique d’organisation du marché du travail en France et en Allemagne (1890-1914).Andreas WIRSCHING (Munchen), Sozialgeschichtliche Aspekte der Kommunistischen Bewegung in Berlin und Paris 1919/20 – 1933/39.
14 h 30.
Études de l’espace public et analyses de discours.
Christiane DENEL (Berlin), Die Bevolkerungsdiskussion in Deutschland und Frankreich bis zum ersten Weltkrieg – auf der suche nach einer Vergleichenden Sozialgeschichte der Mentalen Modernisierung.Jorg REQUATE (Berlin), Presse als Forum. Presse als Institution : Unterschiedliche Rollen der Journalisten im Prozess der Offentlichen Kommunikation.Alexander SCHMIDT (Himboldt-Universität Berlin), Die ilhelminer in Amerika ein Beitrag zur Gesellschaftlichen Fremd – und Selbstwahrnehmung des Deutschen Burgertums im Kaiserrech.Jacib VOGEL (FU Berlin), Nationale Militärfeiern in Deutschland und Frankreich 1871 bis 1914.
Exel KÖRNER (Florence), Das Arbeiterlied in Frankreich und in Deutschland.
17 h 30 : Discussion générale
18 h 30
 : Conclusion : Patrick FRIDENSON et Hartmut KAELBLE

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hinnerk Bruhns et Hartmut Kaelble, « La démarche comparative en histoire sociale », Les Cahiers du Centre de Recherches Historiques [En ligne], 11 | 1993, mis en ligne le 05 mars 2009, consulté le 27 juin 2017. URL : http://ccrh.revues.org/2776 ; DOI : 10.4000/ccrh.2776

Haut de page

Auteurs

Hinnerk Bruhns

Articles du même auteur

Hartmut Kaelble

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Article L.111-1 du Code de la propriété intellectuelle.

Haut de page
  • Logo CRH - Centre de recherches historiques
  • Revues.org